Informations pratiques

​Matériel À Prévoir

Avant que votre chiot ne rejoigne votre maison il faut prévoir de lui prendre :

  • une laisse et un collier (aussi utile quand vous venez le chercher).
  • Un dispositif approprié pour le transport de votre animal (il en existe de plusieurs types à vous de choisir celui qui vous semble le plus adapté).
  • Deux gamelles : une pour l'eau et l'autre pour manger
  • Un sac de croquettes adapté à votre chiot (type, gabarit, activité).
  • Au moins un doudou ou un jouet (que vous pouvez nous fournir dès la naissance de votre chiot afin qu'il garde l'odeur maternel à son arrivée chez vous pour le rassurer).
  • un coussin ou/et un panier à sa place, décidé auparavant, dans votre maison. Attention votre chiot ne choisira pas forcément l'endroit que vous lui avez donnez, dans tout les cas il faut le mettre en dehors des lieux de passages et dans un endroit tranquille où les enfants en bas âge ne doivent pas aller
  • une poche à friandise.

​L'arrivée De Votre Chiot

Quand vous viendrez cherchez votre chiot, que vous avez patiemment attendu, n'oubliez pas de vous munir d'une laisse et d'un collier adaptés à sa taille, n'hésitez pas à nous le demander avant car la taille de chaque chiot n'est pas forcément la même.

Vous ramenez votre petit akita / fsm chez vous, il faudra le surveillez discrètement pendant la découverte de son nouveau lieu de vie. Cela doit absolument se passer dans le calme et sans cris mais sans pour autant le laisser tout seul. Dès le départ les bases d'éducation doivent être appliquées sans attendre quelques jours car les mauvaises habitudes se prennent très vite alors que les bonnes mettent plus de temps et changer une mauvaise habitude est encore plus long. Donc dès le départ il faut lui indiquer ce qu'il a ou n'a pas le droit de faire.

​L'éducation

  • Nous vous conseillons de tenir votre chiot à l'écart de la table quand vous mangez afin d'éviter de lui apprendre à quémander, c'est tentant de lui donner à manger à table à se joli bébé, mais quand il sera adulte, pensez qu'il continuera à demander.
  • Nous conseillons également de faire attendre le chien avant qu'il ne mange afin qu'il ne se jette pas sur sa gamelle par exemple en le mettant assis et/ou en lui demandant sa patte avant ou tout autre façon de votre préférence. Le fait de le faire patienter assoit la position du maître et permet (en parti) d'établir la hiérarchie pour le chien. Pour être équilibré le chien à besoin de comprendre où est sa place dans la hiérarchie. Cela permet aussi d'éviter la gloutonnerie (plus présente chez le fsm que l'akita) et les problèmes de retournement d'estomac, d'intestin ou de bouchon. Toujours dans l'optique d'éviter ces derniers problèmes le chiot doit rester au calme immédiatement après le repas et éviter tout jeu trop brutal
  • Pour éviter les problèmes de "pipi" et autre de votre chiot vous devez le sortir après chaque repas (environ 15min après) et régulièrement dans la journée : au moment des jeux, après qu'il ait bu, etc... Soit environ toutes les 2h si possible car quand il arrive c'est encore un bébé. En cas de catastrophe urinaire (ou autre) il est déconseillé de nettoyer en la présence du chien, ça pourrait devenir un moyen d'attirer votre attention afin que vous vous occupiez de lui. Si la catastrophe urinaire se produit devant vous, vous devez gronder votre chiot et SURTOUT le sortir immédiatement.
  • il ne faut JAMAIS laisser les enfants seuls en présence d'un chien. Votre chien est peut-être le plus gentil du monde mais si l'enfant fait un geste mal compris par le chien, ou pris comme une agression, cela peu parfois être lourd de conséquences. De même vous devez surveiller les enfants afin qu'ils ne fassent pas de mal à votre chien en lui tirant les oreilles et/ou la queue par exemple, le chien peut réagir (ce qui est normal) et se défendre. Dans des cas extrême certains chiens ne supportent plus les enfants et en ont fait une véritable phobie. Penser que le chien n'a peut pas expliquer qu'il a mal ou qu'on lui fait mal, ou encore qu'on le dérange, son seul moyen de défense est sa gueule. Il faut éduquer les enfants, qui eux peuvent comprendre et parle le même langage que nous, afin qu'ils respectent votre chien. Par exemple quand nous dormons, nous n'aimons pas être réveillé en sursaut, le chien c'est pareil. De même quand nous mangeons nous n'aimons pas que quelqu'un non autorisé nous prennent notre assiette ou mette les mains dedans, le chien c'est pareil.
  • Dès son arrivée quand votre chien est encore un petit bébé, il faut immédiatement commencer à lui apprendre les règles de la vie en famille. Un bébé qui mordille ça amuse à 2 mois même si les dents piquent, quand il 8 mois, 1 an, etc c'est une morsure. Comme un enfant devient adulte, le chiot deviendra chien il faut donc, au même titre, lui apprendre le bien et le mal par l'éducation. La CONSTANCE est le maître mot de l'éducation, il ne faut pas accepter du chiot ce que vous n'accepterez pas de lui à l'âge adulte (non reste non, oui c'est oui).
  • Il faut savoir que pour le chien (jeune ou vieux) après une expérience négative il aura besoin de cinq à sept expériences similaires mais positives pour effacer la mauvaise et acquérir la bonne base. Par exemple si votre chiot fait pipi sur le tapis devant vous, vous le gronder et le mettez dehors, c'est seulement au bout de quelques jours sans pipi sur le tapis et si le chiot demande à sortir qu'il aura acquis qu'il doit demander pour sortir et que le pipi dans la maison est interdit.
  • C'est bien de le gronder s'il fait des bêtises mais il faut aussi penser à le RECOMPENSER pour une bonne action, votre chien sera d'autant plus attentif s'il obtient une récompense. La récompense peut être une friandise comme un gros câlin ou le fait de jouer suivant le caractère du votre chien. Par exemple pour le rappel au pied (le rappel au pieds est INDISPENSABLE à travailler avec un akita alors qu'il sera des plus facile à avoir avec un fsm) si j'appelle mon chien d'une grosse voix sévère, il n'aura pas envie de venir et aura plutôt tendance à faire l'inverse. C'est d'autant plus vrai avec un akita. Par contre si je l'appelle avec une voix douce et joueuse il va revenir plus vite et quand il revient soit je lui donne une friandise à chien soit je lui fais un gros câlin joyeux (comme avec les bébés humains je "gagatise"). Dans tous les cas au moment où votre chien revient il ne faut surtout pas le punir sinon il aura peur de revenir, si vous le récompensez quand il revient le rappel au pied se passera plus facilement et il sera mieux et plus vite acquis par votre petit chien.
  • Dans le milieu de l'éducation canine il existe plusieurs écoles:

- L'éducation dite "négative" : on ne donne que les limites au chien en ne disant que "non", c'est une méthode qui est très frustrante pour l'animal et son maître car le chien va vite ne plus rien proposer comme attitude.
- L'éducation "positive" : dans se cas on ne dit que oui au chien et on ne lui donne aucune limite, le chien va faire beaucoup de proposition mais c'est long.

En ce qui nous concerne, on préfère faire un mélange des deux ce qui permet de donner des limites au chien tout en lui laissant faire des propositions et en s'adaptant suivant le caractère de chaque chien.

  • Vous pouvez également vous rendre en club canin ou faire appelle à un éducateur, mais dans tout les cas assurez vous qu'il connaît bien la race avec laquelle il doit travailler que ça soit un akita ou un fsm car chaque race est différente.