Cooky
19/12/1997 - 12/11/2014

Cooky est né fin 1997 d'une mère colley*malinois avec un caractère très compliqué et d'un père inconnu. C'est le 1er chien qui a été à moi seulement, avant nous avions des chiens de famille (Buck multi croisé noir venant de la SPA et son fils Kazan qui ressemblait à un berger allemand très grand) mais Cooky est à moi, il est entré dans ma vie le jour de sa naissance, j'ai assisté à se venu au monde et se fut ma 1ere mise bas. Les propriétaires de la femelle pensant que ce petit chiot était mort me l'on donné. J'ai pris un chiffon propre et mon instinct m'a dit d'enlever la poche entourant ce petit être, en se faisant je l'ai réchauffé et j'ai entendu son 1er cri, il sentit mon odeur en tout 1er. Le soir venu mes parents sont venu me chercher et je me rappelle encore leur dire "Maman, Papa, mon chien est né!!!"

Ses frères et soeur ont été conduit chez le véto et Cooky c'est retrouvé seul chiot, environ 3 semaines après sa naissance j'ai voulu le présenter à ma soeur Mélinda je l'ai pris dans les bras et ma soeur m'a dit "Tu as vu, il a ouvert les yeux", il me "regardait". je suis aussi la 1ère vision de mon Cooky. Dès qu'il a pu marcher, il m'attendait à la porte quand il entendait la voiture et si je disparaissais de sa vu il se mettais sous mon manteau et pleurait jusqu'à se que le rejoigne.

A l'âge de 2 mois j'ai voulu commencé le Club Canin, mais le club du village où j'habitait le trouvait trop petit en taille alors j'ai commencé don éducation à la maison . Quand j'y suis retourné la 2ème fois il avait 5 mois et i lavait déjà acquis le rappel au pied, le assis, le debout et le couché, les ordres de bases. Très vite il a acquis plus de chose, j'étais la plus jeune du club avec le chien le plus petit et le moins commun et mon Cooky obéissait mieux que certain malinois plus vieux que lui.

C'est avec lui que j'ai fait mes erreurs de maîtresse débutante en commençant par exemple l'agility trop tôt. Il était attentif et perdait du temps pour le slalom car il regardait les portes qu'il devait prendre. Mais aussi en lui donnant une surdose de calcium ordonné par le vétérinaire pour ses oreilles, du coup en plus d'avoir les oreilles droites très vites, sa croissance aussi c'est stoppé très vite au environ de 9 mois du coup il a un look un peu bizarre et rigolo.

Il adore l'agility encore aujourd'hui et quand il était jeune il en a fait beaucoup car il adorait ça. Au début il me suivait puis dès qu'il connaissait le parcours c'est moi qui devait le suivre et faire semblant de le guider. Avec ma soeur et sa chienne Labrador noir Penny (19/01/1999-fin 2009) on faisait des concours entre nous et nous faisions également les représentation pour notre club. Ma soeur et moi on se taquinait régulièrement pour savoir lequel était le meilleur des 2. Sa castration à eu lieux lors de sa 5e année pour le rendre moins obnubilé par les femelles en chaleur. Quand Cooky à eu 6 ans j'ai décidé de le mettre à la retraite du club car ayant commencé trop tôt je voulais épargner ses articulations, De temps en temps je le ramenais au club pour lui faire plaisir en sautant un peu puis à 8ans j'ai arrêté définitivement. Et maintenant il vie une retraite paisible en me suivant partout lors de mes déménagements pour ma reprise d'étude et celui de l'emménagement avec mon Christophe.

Tout au long de sa vie il a été et est toujours un grand bavard et a souvent été attaqué par d'autre chien, donc je prend soin de lui. D'ailleurs en 2005 il m'a sauvé la vie, un labrador à ma soeur était atteint d'une tumeur au cerveau, ce qu'on ignorait à l'époque, et moi j'avais rentré notre jument Vouba de Falère (1987-2013) pour son poulinage (sa 2e mise bas). Le labrador s'est jeté sur la jument, j'ai voulu l'arrêté alors il m'a sauté à la gorge, mon sweat et mon bras mon sauvé sur le moment puis Cooky est intervenu... Je me suis jeté sur lui pour le protéger, la scène est devenue flou pour moi, mon instinct à pris le contrôle de mon corps malgré les morsures que je subissais. J'ai pris le chien et je me suis rendu chez le vétérinaire en 5min au lieu de 10min. Arrivé là-bas j'ai tout de suite été prise en charge par le vétérinaire. Moi j'étais en état de choc. L'assistante vétérinaire a appelé les urgences pour moi et mon vétérinaire à tout fais pour me rassurer, il a sauvé mon Cooky et je lui serais éternellement reconnaissante. Au final moi avec une morsure à la cuisse, 1 à la poitrine et 1 à la main, rien de grave dans l'ensemble et Cooky du haut de ses 16kg environs 49 points de sutures et agraphes.

Entre Cooky et moi c'est fusionnel. malgré un gros AVC en décembre 2011, il va bien et vie sa vie comme il aime, de temps en temps un traitement quand son état de santé baisse mais ses analyses de sang et son coeur son ceux d'un jeune chien.

Cooky tu es mon 1er Grand Amour canin, tu seras pour toujours Le Chien de ma vie même après quand tu auras fermé les yeux, malgré l'amour que j'ai pour les autres, tu es et tu resteras Toi, je t'Aime.

Cooky a fermé les yeux le 12/11/2014, il ne verra jamais ma fille. Il a fermé les yeux comme il les a ouvert : dans mes bras, couvert de bisous et d'amour. On a partagé 17 ans ensemble soit une grande partie de ma vie. Sans lui je ne serais pas la où j'en suis. 

En 1 semaine tout ton corps t'a lâché et j'ai du prendre une décision qui n'en n'était pas une : survivre une petite semaine en souffrant ou partir avant. Je t'ai laissé t'envoler parmis les étoiles où tu as rejoint Buck (1983 - 1997), Kazan (1995-2003), Penny (1999 - 2009), Sushy (2001 - 2013), Vaquero (2004 - 2014), Xavi (2007 - 2014). 

​Cooky : 19/12/1997 - 12/11/2014 : Je T'Aime et tu me manques tous les jours

Avec un bébé FSM

En plein câlin avec Ayumi Kushinada (appartenant à ma soeur)

Avec Esquiva le galga

Avec Tamari

Avec Maeva (disparue en 2012) sur lui, Mickey à droite et les fesses de Tamari

Avec Fumio

Prêt pour les rudes hivers de la région

Câlin avec Mickey qui le colle même si Cooky est un vieux ronchon